La démarche synodale a fait tache d’huile

Comment faire route avec les hommes et les femmes de ce temps dans l’’esprit de l’évangile. La visée de cette synodalité n’est pas une nouvelle façon de penser le management de l’Église mais une conversion dans l’Esprit Saint pour mieux vivre notre identité en tant qu’Eglise : être témoins de ce Dieu qui nous fait porteurs de ce qu’ll est : communion et source d’unité.

Pendant plusieurs mois, des équipes de laïcs ont recueilli et dépouillé les avis des chrétiens qui ont participé à la consultation lancée par le pape. Les diocèses belges publient désormais la synthèse des réponses qu’ils ont reçues.

La synthèse des contributions du Brabant wallon à la démarche synodale a été rédigée à partir des rapports provenant de nombreux groupes, communautés, paroisses, Unités pastorales et doyennés. Toutefois, il est bon de rappeler que le Brabant wallon a déjà vécu une démarche synodale en 2018-2019, intitulée « Tous disciples en mission ! ». 8 priorités pastorales ont été mises en avant qui ne sont pas sans rapport avec bon nombre de réflexions exprimées à propos de la synodalité.
Voir la synthèse synodale du Brabant Wallon

Le cas de l’archidiocèse Malines-Bruxelles est particulier puisqu’il fait la synthèse de trois réalités territoriales différentes (Bruxelles, le Brabant wallon et le Brabant flamand). Selon l’avancement de la mise en place des unités pastorales et en fonction du contexte, la manière de synthétiser les retours n’est pas la même entre le Brabant flamand et la partie francophone du diocèse.
Voir la synthèse synodale de l’Archevêché Malines-Bruxelles