La joie des préparatifs…

Se préparer à une rencontre importante  –  « s’habiller le coeur » disait le renard au petit prince  –  anticipe réellement la joie des retrouvailles…

« Ne soyez pas des Chrétiens de carême sans la joie de Pâques » (Pape François)

Bien sûr il y a des rencontres-surprise qui nous laissent sans voix. Mais il y a aussi, plus nombreuses, les rencontres espérées, attendues, revigorantes. Celle avec le Ressuscité est de celles-là ! Et pas seulement pour les femmes devant le tombeau vide. Rencontrer le Ressuscité après l’avoir acclamé rameaux en main, consolé à Gethsémani, vu crucifié entre deux malfaiteurs… permettra d’accomplir personnellement et intensément la promesse de Jésus à la veille de sa mort : « maintenant, vous êtes dans la peine, mais je vous reverrai, et votre cœur se réjouira ; et votre joie, personne ne vous l’enlèvera » (Jn 16,22).