Fêter l’Ascension le 25 mai

« Vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous » (Actes des Apôtres 1).

Cette promesse,que saint Luc a grand soin de rapporter au commencement du livre des Actes des Apôtres, jette d’emblée une lumière décisive sur le mystère de l’Ascension de Jésus.  Car saint Luc ajoute immédiatement : « Après ces paroles, les apôtres le virent s’élever et disparaître à leurs yeux dans une nuée » (Ac 1).

Pauvres mots d’hommes, passage obligé pour partager entre humains une expérience absolument unique, mais vécue en faveur de tous.

taize priere HREn insistant sur l’« Élévation au ciel » qui a accompagné la dernière apparition du Ressuscité à ses apôtres, saint Luc veut donc d’abord, à sa manière d’historien, nous transmettre une promesse. Une promesse que saint Jean, puis saint Paul souligneront eux aussi avec force. Le Seigneur n’est retourné auprès de son Père que pour pouvoir agir plus intensément dans le monde, en nous envoyant son Esprit. Cet Esprit qui descendit sur lui comme une colombe lors de son baptême par Jean ; l’Esprit qui le conduit au désert et aux hommes ; l’Esprit qui « reposait sur lui » pour pouvoir annoncer la Bonne Nouvelle aux pauvres ; l’Esprit qu’il a rendu sur la croix ; l’Esprit par qui le Père l’a ressuscité de la mort…  C’est cet Esprit-là qui désormais conduira les disciples du Fils, leur permettant ainsi de devenir « fils » à leur tour, fils adoptifs du Père, comme le comprendra saint Paul : « Si l’Esprit de Celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts habite en vous, Celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts donnera aussi la vie à vos corps mortels, par son Esprit qui habite en vous » (Rm 8).