Comment ‘faire ses Pâques’ cette année ?

En faisant ce qui est possible : prier à la maison, seul ou en famille ; lire et méditer les lectures liturgiques et les prières prévues pour la Semaine Sainte ; suivre une célébration liturgique à la radio, à la télévision ou en livestream.

En raison des mesures actuelles, le sacrement de réconciliation individuel ne pourra être conféré. Les évêques de Belgique autorisent les fidèles à reporter leur confession pascale à une date ultérieure.

Ou, comme l’a récemment déclaré le Pape François au vu des circonstances exceptionnelles de cette année :
Oui, il est possible de recevoir le pardon de Dieu sans prêtre.
Si tu ne trouves pas de prêtre pour te confesser, parle avec Dieu, il est ton Père, et dis-lui la vérité : « Seigneur, j’ai commis le mal en ceci, en cela, …”
Demande-lui pardon de tout ton cœur avec l’acte de contrition et promets-lui: “Je me confesserai plus tard, mais pardonne-moi maintenant”.
Et tu reviendras immédiatement dans la grâce de Dieu
.